Préserver & valoriser
le patrimoine des entreprises

Avec la réouverture de plusieurs musées de la ville de Paris cette semaine, nous revenons sur leurs débuts.

Jusqu’à la fin du XIXème siècle, la ville de Paris n’a pas de musée, mais avec les travaux du baron Haussmann naît la volonté d’un musée de l’histoire de la ville de Paris, pour sauvegarder des éléments archéologiques, architecturaux et topographiques parisiens amenés à disparaître. Ainsi, l’Hôtel Carnavalet, acquis en 1866, devient musée en 1880 (nous pourrons bientôt le re-découvrir après 4 ans de restauration). À cette même époque la municipalité augmente ses achats d’œuvres, qu’elle expose dans un « musée-dépôt » dans le quartier d’Auteuil, ouvert en 1896. Ce dernier sert à alimenter les autres musées de la ville tels que le Palais Galliera (1895) ou le Petit-Palais (1902). À cette politique d’acquisition, s’ajoute des donations privées de passionnés d’art et d’artistes, comme les époux Ernest et Marie-Louise Cognacq-Jay, Henri Cernuschi, Ossip Zadkine et Antoine Bourdelle, qui sont à l’origine des musées éponymes. Aujourd’hui, il existe 14 musées de la ville de Paris, mêlant acquisitions et legs privés.

Partager sur :
Perles d'Histoire
dictum pulvinar in non tempus Sed amet, neque.