Préserver & valoriser
le patrimoine des entreprises
Une anecdote insolite d'histoire de marques que Perles d’Histoire vous (re)raconte !

Roland Garros rime pour vous avec sport, exaltation des matchs ou frissons ?

Sachez, qu’avant tout, cette compétition aurait été bien moins haletante sans la persévérance de nos joueurs pour nous offrir le meilleur des spectacles. Alors : à vos raquettes ! Nous partons sur les traces de la machine lance-balles, outil indispensable au perfectionnement des revers.

Créée en 1927 par René Lacoste, la première machine à lancer les balles est tout d’abord mécanique. Inspirée de la sonnette à lame roulée de la grille de sa maison de banlieue parisienne, elle fonctionne avec une manivelle et sert à l’entraînement du jeune René Lacoste, alors âgé de 23 ans. Il peut ainsi prolonger et optimiser les séances de répétition de ses smashes et de ses lobs.

L’outil devient si essentiel qu’il entreprend, dès 1930, en collaboration avec la société Dunlop, de lancer sa fabrication en série.

Ainsi la « machine Lacoste » devient LE dispositif pédagogique des joueurs ou des futurs joueurs de tennis, les aidant à parfaire leurs réflexes sans adversaire. Un esprit d’innovation que Lacoste a su conserver.

L’image est issue du fonds ROL qui fait partie des collections de la BNF.

Partager sur :
Perles d'Histoire